Historie

bancor voit le jour en avril 1974 après le démembrement du bureau d’études et de recherches de la société Enrico Piazza fondée en 1924 dans le but de fabriquer, de vendre et de réaliser l’assistance de machines à imprimer ainsi que des accessoires correspondants.

À la fin des années 60 et au début des années 70, la société ressent le besoin de diversifier son activité et constitue ainsi un groupe de recherche et de conception pour le développement de ses propres produits, mais également en sous-traitance. C’est ainsi que commence un nouveau partenariat d’affaires avec certaines des entreprises les plus importantes et les plus qualifiées du secteur de la bureautique, d’une envergure internationale, telles qu’Olivetti ou encore Underwood.

Au cours de cette période, d’importants projets sont réalisés, projets qui seront par la suite introduits dans les productions de ces sociétés. Parmi toutes ces activités, le groupe repère le caractère moteur des secteurs des banques et de la bureautique qui sont des marchés subissant un développement technologique important et offrant d’excellentes possibilités de croissance. Il décide donc de s’y lancer en tant qu’acteur principal. C’est ainsi que naît bancor, dans le but bien précis de concevoir, de construire et de commercialiser des machines et des équipements spécialisés pour l’automatisation bancaire et la bureautique.

Pourquoi le nom de bancor ?

Il était nécessaire de trouver un nom simple, facile à mémoriser et d’un impact laissant appréhender la vision de l’entreprise. Pour garantir toutes ces qualités distinctives, le nom de bancor a ainsi été choisi. En effet:

  • Il représentait la monnaie internationale que l’économiste anglais John Maynard Keynes voulait introduire, au cours de la conférence de Bretton Woods de 1944, dans le but d’éviter que les tensions monétaires contribuent à de nouvelles guerres. Le plan prévoyait l’instauration d’un ordre monétaire supranational ainsi que la constitution d’une banque des banques centrales dont la tâche aurait été d’allouer des crédits aux pays débiteurs en utilisant le bancor comme monnaie;
  • bancor était le pseudonyme sous lequel le gouverneur de la Banque d’Italie, Guido Carli, signait ses articles dans les colonnes d’un hebdomadaire spécialisé. Avec le détachement et la lucidité qui lui étaient propres, il y analysait les scènes politiques, économiques et financières sous un profil international.

Bancor S.r.l. – Milano, via Luigi Vanvitelli 44

Tel. +39 02 2664215 – Fax. +39 02 2362992 – Mail info@bancor.it – P.IVA e C.F. 01916960154 – REA di Milano 876017 – cap. soc. i. v. € 99.000,00
Copyright © 2010 bancor All Rights Reserved